Archive for Emir Kusturica

05 fév 2008

"Promets-moi" d’Emir Kusturica sur grand écran

No Comments Emir Kusturica

Pour terminer le cycle Kusturica, Evelyne a eu l’idée de tenir une dernière séance mardi 5 février en allant ensemble voir sur grand écran le dernier sorti :

Promets-moi (Zavet) d’Emir Kusturica

Nous rentrerons sur Clamart/Issy/Meudon de la séance de 22 h au Gaumont Parnasse en diverses voitures (Hélène, François M).

Avis 3.00 sur 5
[?]
29 jan 2008

La vie est un miracle

No Comments Emir Kusturica

La vie est un miracle
Titre original : Život Je Čudo
Film d’Emir Kusturica – Bosnie – 2004

Réalisateur : Emir Kusturica
Scénaristes : Ranko Bozic et Emir Kusturica
Producteurs : Alain Sarde ; Maja et Emir Kusturica
Producteurs Éxecutifs : Christine Gozlan & Pierre Edelman
Productrice Associée : Marie-christine Malbert
Directeur de la Photographie : Michel Amathieu (AFC)
Premier Assistant Réalisateur : Zoran Andric
Ingénieur du Son : Jérôme Thiault
Montage Image : Svetolik Mica Zajc
Montage Son : Aleksandar Protic
Musique Originale : Dejan Sparavalo & Emir Kusturica
Costumes : Zora Popovic
Chef Décorateur : Milenko Jeremic
Chef Maquilleuse : Marinela Spasojevic
Scripte : Andjela Ilic
Distributeur : Mars Distribution
Editeur DVD : Studio Canal Video
Interprétation : Slavko Stimac, Natasa Solak, Vesna Trivalic, Vuk Kostic, Aleksandar Bercek, Stribor Kusturica, Nikola Kojo, Mirjana Karanovic, Davor Janjic, …

Sélection officielle Festival de Cannes, 2004.
Prix de l’Education Nationale au Festival de Cannes, 2004.

La vie est un miracle
Synopsis
Quoi de mieux pour le village qu’une ligne de chemin de fer touristique ? Et quoi de pire pour le tourisme que la guerre ? Tout à la construction de la ligne de chemin de fer, Luka ferme les yeux sur la guerre. Il est surtout préoccupé par cet âne qui bloque le train. Mais lorsque sa femme le quitte pour un musicien et Miloš, son fils, est appelé sous les drapeaux, sa vie se met à ressembler à un champ de bataille. Les combats débutent sans crier gare et Luka se retrouve au cœur d’un champ de bataille des plus authentiques. Pour couronner le tout, Miloš est fait prisonnier. C’est alors qu’il rencontre l’amour en la personne de Sabaha, une infirmière musulmane. Mais Sabaha est chez Luka pour lui servir d’otage, et doit être échangée s’il veut récupérer son fils.
kustu.com

La vie est un miracle
La vie est un miracle
La vie est un miracle
La vie est un miracle
La vie est un miracle

Avis 3.00 sur 5
[?]
22 jan 2008

Chat Noir, Chat Blanc

No Comments Emir Kusturica

Chat Noir, Chat Blanc
Titre original : Crna macka, beli macor
Film d’Emir Kusturica – Yougoslavie – 1998

Réalisation : Emir Kusturica
Scénario : Emir Kusturica, Gordan Mihic
Production : Karl Baumgartner, Maksa Catovic, Marina Girard
Montage : Svetolik Zajc
Photographie : Thierry Arbogast
Musique : Vojislav Aralica, Dr. Nele Karajlic, Dejan Sparavalo
Costumes : Nebojsa Lipanovic
Décors : Milenko Jeremic
Son : François Groult, Bruno Tarrière, Nenad Vukadinovic
Interprétation : Ali Bajram, Srdjan Todorovic, Branka Katic, Florijan Ajdini, Ljubica Adzovic, Zabit Memedov, Sabri Sulejman, Jasar Destani, Stojan Sotirov, Predrag Lakovic, Miki Manojlovic, Salija Ibraimova, …

Lion d’Argent du meilleur réalisateur à la Mostra de Venise, 1998.

Chat Noir, Chat Blanc
Synopsis
Matko le gitan, qui vit au bord du Danube de petits trafics avec les Russes, a besoin d’argent pour réaliser un coup important. Il demande à Grga Pitic, parrain de la communaute gitane et vieil ami de la famille, de le financer. Grga accepte, mais Matko n’est pas à la hauteur et se fait doubler par le dangereux Dadan. Pour solder sa dette, Dadan lui propose de marier son fils Zare à Bubamara, sa minuscule soeur cadette. Mais Zane en aime une autre, la blonde Ida. Le mariage a lieu. La mariee profite d’un moment d’inattention et s’enfuit…
kustu.com

Chat Noir, Chat Blanc
Chat Noir, Chat Blanc
Chat Noir, Chat Blanc
Chat Noir, Chat Blanc
Chat Noir, Chat Blanc

Avis 4.00 sur 5
[?]
15 jan 2008

Underground

No Comments Emir Kusturica

Underground
Titre original : Podzemlje, Bila jednom jedna zemlja
Film d’Emir Kusturica – Serbe – 1995

Réalisation : Emir Kusturica
Scénario : Emir Kusturica, Dusan Kovacevic
Production : Ciby 2000 et Pandora Film
Musique : Goran Bregovic
Photographie : Vilko Filac
Montage : Branka Ceperac
Décors : Miljen Klakovic
Costumes : Nebojsa Upanovic
Interprétation : Miki Manojlović, Lazar Ristovski, Mirjana Joković, Slavko Štimac, Ernst Stötzner, Srđan Todorović, Mirjana Karanović, Milena Pavlović, Danilo Bata Stojković, Bora Todorović, Davor Dujmović, Emir Kusturica, Dr. Nele Karajlić, …

Palme d’or au Festival de Cannes, 1995.

Underground
Synopsis
1941. Belgrade. Marko, petit cadre communiste fait entrer son ami Blacky au Parti. Mais les allemands envahissent la Yougoslavie et les deux compères partageront leur temps entre des actes de résistance et de très fructueux trafics. Ils partageront aussi la belle Natalja, une actrice que “protège” un officier nazi. Au plus fort du conflit, Marko s’arrangera pour enfermer Blacky et son clan dans le sous-sol d’une maison de Belgrade. Ainsi pourra-t-il garder Natalja pour lui seul. Et en 1945, il cachera volontairement aux gens du sous-sol qui fabriquent des armes pour la Resistance que le pays a été libéré. Il continuera de les exploiter ainsi pendant des décennies, pour son plus grand profit. Mais un jour, les esclaves sortiront du sous-sol et retrouveront leur pays dévasté par la guerre civile…
kustu.com

Underground
Underground
Underground
Underground

Avis 3.00 sur 5
[?]
18 déc 2007

Arizona Dream

No Comments Emir Kusturica

Arizona Dream
Titre original : Arizona Dream
Film d’Emir Kusturica – Franco-américain – 1993

Réalisation : Emir Kusturica
Scénario : David Atkins et Emir Kusturica
Production : Yves Marmion, Claudie Ossard, Richard Brick et Paul R. Gurian
Musique : Goran Bregovic et Iggy Pop
Photographie : Vilko Filac
Montage : Andrija Zafranovic
Décors : Miljen Kreka Kljakovic
Interprétation : Johnny Depp, Jerry Lewis, Faye Dunaway, Lili Taylor, Vincent Gallo, Paulina Porizkova, Michael J. Pollard, Candyce Mason, Alexia Rane, Polly Noonan, Ann Schulman, Patricia O’Grady, James R. Wilson, Eric Polczwartek, Kim Keo, …

Ours d’Argent (Prix Spécial du Jury) lors du Festival de Berlin 1993.

Arizona Dream
Synopsis
Apres la mort tragique de ses parents dans un accident de voiture, Axel Blackmar a tourné le dos à son passé. Trois ans plus tard, installé à New York, il a trouvé son équilibre et travaille pour le département de la Pêche et de la Chasse. Mais son oncle Léo le rappelle dans sa ville natale, en Arizona. Là, Axel va devenir le jouet des rêves de deux femmes qui ont vecu un passé terrible, de ceux de son oncle et peut-être des siens…
kustu.com

Arizona Dream
Arizona Dream
Arizona Dream
Arizona Dream

Avis 3.00 sur 5
[?]
13 déc 2007

Le retour de Kusturica par Nicolas Renaud

No Comments Emir Kusturica

Le cinéma de Kusturica, de par sa forme étonnante, dense et inclassable, est constamment soumis au jeu confus des « étiquettes ». Un large éventail de termes, de qualificatifs, autant positifs que négatifs, ont été étampés sur ses films. Un même trait distinctif de son cinéma peut être à la fois célébré par certains et réprouvés par d’autres. Son esthétique, son approche des thèmes, ses positions politiques, tout semble sujet à un possible malentendu. Ces mots qui gravitent autour de ses films permettent effectivement de les aborder, mais peuvent aussi tromper, empêcher de voir, quand les étiquettes précèdent l’expérience du film. C’est dans cet esprit, et comme prétexte pour parler de l’œuvre, que sont ici discutés quelques-uns de ces « mots-clés ».

Extraits :

« L’image nous tient en éveil, ou élevés. Ce mot est utilisé par Kusturica quand il parle de la relation dynamique qu’il doit s’efforcer d’entretenir entre l’avant-plan et l’arrière-plan, ce qu’il dit être, au niveau formel, « un problème central du cinéma qu’il fait ». Dans ses films, l’action dramatique principale ou l’élément de lecture le plus significatif se déplacent fréquemment vers l’arrière-plan, et le cinéaste dit vouloir alors utiliser l’avant-plan pour « garder le spectateur élevé ». »

« Un autre double caractère de l’œuvre : le tragique et le comique coexistent, alternent, se superposent. Plus qu’une simple rupture de ton, qu’un jeu sur deux registres, Kusturica manie magistralement l’un et l’autre. Il peut être franchement émouvant dans le drame, tout en étant inventif dans l’humour. Mais surtout, il arrive à trouver le tragique dans la comédie et le comique dans la tragédie ; mince frontière dans notre perception de l’existence et terrain fertile de l’écriture dramatique. »

Nicolas Renaud – décembre 2004
www.horschamp.qc.ca
Lire la suite de l’article

Une très bonne analyse du cinéma de Kusturica…

Avis 3.00 sur 5
[?]
11 déc 2007

Le temps des gitans

No Comments Emir Kusturica

Le temps des gitans
Titre original : Dom za vešanje
Film d’Emir Kusturica – Yougoslavie – 1989

Réalisation : Emir Kusturica
Scénariste : Gordan Mihic
Producteur : Harry Saltzman
Script : Gordan Mihić, Emir Kusturica
Musique : Goran Bregović
Photo : Vilko Filać
Costumes : Mirjana Ostojic
Production : Mirza Pasic, Harry Saltzman, Forum Télévision de Sarajevo
Interprétation : Davor Dujmović, Bora Todorović, Ljubica Adžović, Husnija Hasimovic, Sinolicka Trpkova, …

Prix de la mise en scène (meilleur réalisateur) au Festival de Cannes 1989.
Meilleur film étranger au Guldbagge Awards de Suède, 1991.

Le temps des gitans
Synopsis
Perhan est un Rom. Fils naturel d’un soldat et d’une tzigane, il est élevé ainsi que sa soeur handicapée, par sa grand-mère dans un bidonville de Skopje en Macédoine. La vie de famille s’organise autour d’un accordéon, d’un dindon et d’un fiston déluré. Perhan tombe amoureux de la fille de la voisine et décide de gagner beaucoup d’argent pour obtenir le droit de l’épouser. Il rentre dans le clan d’Ahmed et mène une existence faite de “bricolages” et de magouilles. Perhan est désormais prisonnier d’un monde dont il ne veut pas. Du moins lui reste-t-il l’amour, celui qu’il possède en lui. Sa destinée paraît toute tracée, dramatique car sans espoir de rédemption, mais Perhan s’accroche à la vie par pure fierté. Il tombera de très haut, le rêve européen est loin et demeure inaccessible. Les Gitans sont condamnés à souffrir et à errer, mais dans la dignité…
kustu.com

Le temps des gitans
Le temps des gitans
Le temps des gitans
Le temps des gitans

Avis 3.00 sur 5
[?]
05 déc 2007

Emir Kusturica

No Comments Emir Kusturica

Emir Kusturica
Emir Kusturica (Емир Кустурица) réalisateur, musicien et producteur serbe.

Né le 24 novembre 1954 à Sarajevo, Emir Kusturica fait ses études de cinéma à Prague en Tchécoslovaquie. Une fois celles-ci terminées, il rentre en Yougoslavie et travaille pour la télévision, exécutant quelques téléfilms. En 1981, il réalise son premier film ‘Te souviens-tu de Dolly Bell ?’ qui lui vaut un Lion d’or au Festival de Venise. Ce succès l’ayant conforté, il projette un film plus ambitieux sur le sentiment d’angoisse sous la Yougoslavie de Tito : ‘Papa est en voyage d’affaires’ est sacré Palme d’or au Festival de Cannes de 1985. La marque Kusturica, mélange de surréalisme, de dérision, de tragédie, de poésie et de musique est posée définitivement en 1990 avec ‘Le Temps des Gitans’. Courtisé par les Etats-Unis, il tourne ‘Arizona Dream’ et remporte un Ours d’or à Berlin en 1992. ‘Underground’, réalisé en 1995, primé à Cannes par la Palme d’or, a été démonté par une polémique de mauvais augure. Nombreux n’ont pas su voir la vision critique de l’auteur, derrière les scènes les plus fantasques et absurdes de ce chef-d’ oeuvre. Dépité, il retourne à ses premières amours, les gitans, avec la comédie ‘Chat noir, chat blanc’ en 1998. En 2001, il réalise ‘Super 8 Stories’ qui reçoit la Plaque d’argent du meilleur documentaire au Festival international du film de Chicago. Les récompenses s’enchaînent. Son film ‘La Vie est un miracle’ obtient en 2004 le prix de l’Education nationale au Festival de Cannes et le césar du meilleur film de l’Union européenne 2005, tandis que ‘Promets-moi’ est en compétition dans la sélection officielle du Festival de Cannes 2007.

Emir Kustutica sur la toile :
- kustu.com
- www.ecrannoir.fr
- www.cadrage.net
- www.filmdeculte.com

Avis 3.00 sur 5
[?]
04 déc 2007

Papa est en voyage d’affaires

No Comments Emir Kusturica

Papa est en voyage d'affaires
Titre original : Otac na službenom putu
Film d’Emir Kusturica – Yougoslavie – 1985

Réalisation : Emir Kusturica
Scénario : Abdulah Sidran
Directeur artistique et scénographe : Pedrag Lukovac
Directeur de la photographie : Vilko Filac
Musique : Zoran Simjanović
Montage : Andrija Zafranovic
Production : Forum Sarajevo
Distribué par Films sans Frontières
Interprétation : Moreno D’E Bartolli, Miki Manojlović, Mirjana Karanovic, Mustafa Nadarevic, Mira Furlan, Predrag Lakovic, Pavle Vujisic, …

Palme d’Or du Festival de Cannes 1985
Prix de la Fédération Internationale de la Presse Cinématographique, Festival de Cannes 1985
Sélectionné pour l’Oscar du meilleur film étranger, ainsi que pour le Golden Globe du meilleur film étranger.

Papa est en voyage d'affaires
Synopsis
La rupture de Tito avec Staline en 1948 a marqué non seulement le début d’une période confuse mais aussi très dangereuse pour beaucoup de noyaux durs du communisme yougoslave. Une remarque négligente au sujet d’une bande dessinée dans un journal est suffisante pour que Mesha soit dénoncé par son beau frère et rejoigne beaucoup d’autres en prison. Sa famille est alors forcée de faire face à la situation et d’attendre sa libération. L’histoire est vue du point de vue de son fils Malik, qui croit la version de sa mère : “papa est en voyage d’affaires“…
kustu.com

Papa est en voyage d'affaires
Papa est en voyage d'affaires
Papa est en voyage d'affaires
Papa est en voyage d'affaires

Avis 3.00 sur 5
[?]
01 déc 2007

Cycle : Emir Kusturica

No Comments Emir Kusturica

cycle Emir Kusturica
Le prochain cycle du Cinéma de la Gare sera consacré à Emir Kusturica.

Filmographie :
- 1981 Te souviens-tu de Dolly Bell ?
- 1985 Papa est en voyage d’affaires
- 1988 Le Temps des Gitans
- 1993 Arizona Dream
- 1995 Underground
- 1998 Chat noir, chat blanc
- 2001 Super 8 Stories
- 2004 La vie est un miracle
- 2007 Promets-moi

Récompenses :
- Lion d’or de la Première Œuvre à la Mostra de Venise 1981 pour Te souviens-tu de Dolly Bell ?
- Palme d’or à l’unanimité au Festival de Cannes 1985 pour Papa est en voyage d’affaires
- Prix de la mise en scène au Festival de Cannes 1989 pour Le Temps des Gitans
- Ours d’argent au Festival de Berlin 1993 pour Arizona Dream
- Palme d’or au Festival de Cannes 1995 pour Underground
- Lion d’argent à la Mostra de Venise 1998 pour Chat noir, chat blanc
- César du meilleur film de l’Union Européenne en 2005 pour La vie est un miracle

Au programme :
cycle Emir Kusturica, le programme
- Papa est en voyage d’affaires (1985)
- Le Temps des Gitans (1988)
- Arizona Dream (1993)
- Underground (1995)
- Chat noir, chat blanc (1998)
- La vie est un miracle (2004)

Avis 3.00 sur 5
[?]